La rage

la rageEn France, le foyer épidémique est localisé dans le tiers Nord-Est. Par conséquent, si vous vous faîtes mordre dans cette région, il est primordial d’effectuer un contrôle. Pour autant, si cela se passe dans une région non recensée et, si l’animal est sauvage ou inconnu, il est fortement conseillé de prendre les précautions nécessaires. On dénombre chaque année, des cas isolés d’animaux enragés dans les laboratoires des services vétérinaires. Il est fréquent qu’un animal malade puisse de déplacer d’une région à une autre, par tout moyen de transport.

Les animaux susceptibles de transmettre la rage aux autres animaux et aux hommes : renard, chien, chat, vache, cheval, lapin, poney, fouine, belette, rat, chauve-souris, blaireau, furet, martre, putois etc.
Mais le chien et le chat restent les contaminateurs les plus fréquents pour l’homme.

Prévention pour l’homme :

  • se méfier de l’animal habituellement doux qui présente une altération de son comportement,
  • se méfier des animaux sauvages qui se laissent approcher ou toucher, alors qu’il devrait fuir,
  • ne pas le laisser errer,
  • faire faire une vaccination antirabique.

En cas de morsure :

  • rincer la plaie avec du savon liquide, de l’eau additionner d’eau de Javel ou de l’eau Dakin,
  • tenter d’identifier l’animal mordeur,
  • consulter un médecin rapidement.

Si l’animal est identifié, il sera conduit chez un vétérinaire pour faire faire des tests antirabiques même s’il est déjà vacciné.
A défaut de l’animal, les tests sont effectués sur le mordu.

Type de contamination :

  • morsure ou griffure (souvent aux mains),
  • plus rarement par léchage,
  • si l’humain a déjà une plaie, la contamination se fait par simple contact du poil à la plaie.

Incubation : de 3 semaines à 3 mois parfois jusqu’à 1 an. Lorsque la contamination se fait près de la tête la déclaration de la maladie est rapide.

Symptômes (durent de 18 à 36 heures):

  • troubles du comportement ou de l’affectivité,
  • la zone mordue ou contaminée est douloureuse,
  • après déclaration de la maladie, la rage atteint les centres nerveux centraux -> il n’y a plus de traitement possible et l’issue est le décès.

En phase aiguë, la personne a une peur irraisonnée de boire, il a des contractions douloureuses et il délire. L’aggravation est rapide et le décès survient dans les 5 jours.

Les NAC (nouveaux animaux de compagnie)

Présentation

Site pratique consacré à la prévention des accidents et maladies infantiles. Bobo prévention recense les différents risques que courent les enfants, notamment à la maison. Chaque pièce peut être ainsi visitée avec tous les dangers qu'elle comporte.
73