Mon enfant a des nuits agitées : que faire ?

Les troubles du sommeil sont extrêmement fréquents chez les enfants. Objets d’inquiétude, et parfois d’énervement pour les parents, ils peuvent aussi avoir des conséquences fâcheuses pour le bon développement de votre enfant. Il suffit cependant d’adopter quelques règles simples pour permettre à votre enfant de retrouver un sommeil régulier.

 

enfant-qui-dort

L’alimentation des enfants

Il est courant de veiller à la bonne alimentation des enfants pour leur assurer une bonne croissance. Le choix du menu peut aussi influer sur la qualité du sommeil. Veillez à ce que votre enfant ne fasse l’impasse ni sur le petit déjeuner ni sur le goûter. Lors des repas, proposez-lui des menus complets, en combinant féculents et légumes. On évite par ailleurs quelques erreurs à l’heure du dîner. Évitez tout particulièrement les sodas riches en sucre, et servez exclusivement de l’eau. Attention, aussi, au choix des fruits : oranges ou kiwis, extrêmement riches en vitamine C, sont ainsi à proscrire pour le dîner.

Le rituel du coucher

Si votre enfant a des difficultés à aller se coucher, inutile de lui faire des remontrances ou de lui en parler au cours de la journée. Il est au contraire important de dédramatiser. Revoyez le rituel du coucher. Il est important de ne pas associer le fait de se mettre au lit avec une punition. Votre enfant aime s’amuser le soir ? Évitez la rupture nette : prévenez-le plutôt que d’ici quelques minutes, il sera temps d’abandonner ses jouer et de se coucher. Jeux vidéo et dessins animés sont aussi à éviter : racontez plutôt une histoire aux plus petits, ou proposez de la lecture aux plus grands.

Nuits agitées : faut-il consulter ?

Si votre enfant présente des troubles mineurs du sommeil, vous pouvez choisir un complément alimentaire. Il existe différents produits pour le sommeil enfant. Vous pouvez par exemple choisir un sirop pour le sommeil spécial enfant, dont la posologie et le goût sont adaptés à son âge. Si le sommeil de votre enfant est perturbé depuis un événement précis, tel qu’un deuil, ou si vous constatez des troubles plus sérieux, comme des terreurs nocturnes, il est cependant recommandé de consulter un médecin rapidement.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Présentation

Site pratique consacré à la prévention des accidents et maladies infantiles. Bobo prévention recense les différents risques que courent les enfants, notamment à la maison. Chaque pièce peut être ainsi visitée avec tous les dangers qu'elle comporte.
71